Fistules anales

La fistule anale est un conduit infecté entre le canal anal et la peau près de l’anus.

L’anus est l’ouverture externe par laquelle les matières fécales sont expulsées du corps. Juste à l’intérieur de l’anus se trouvent un certain nombre de petites glandes qui produisent du mucus. Parfois, ces glandes s’obstruent et peuvent s’infecter, entraînant un abcès. Environ la moitié de ces abcès peuvent se transformer en fistule.

La formation d’une fistule anale est généralement la conséquence d’un abcès dans une glande anale infectée. Cependant, d’autres facteurs, beaucoup moins fréquents, peuvent provoquer une fistule anale:

  • Maladie intestinale inflammatoire (maladie de Crohn ou colite ulcéreuse)
  • Diverticulite (maladie dans laquelle de petites poches se forment dans le gros intestin et s’enflamment)
  • Radiothérapie antérieure, dans la région anale
  • Antécédents de traumatisme, dans la région anale
  • Maladies systémiques (Tuberculose, diabète, VIH)
  • Cancer

Les signes et symptômes d’une fistule anale sont les suivants:

  • Des abcès anaux fréquents
  • Douleur et gonflement autour de l’anus
  • Drainage sanglant ou malodorant (pus) à partir d’une ouverture autour de l’anus. La douleur peut diminuer après le drainage de la fistule.
  • Irritation de la peau autour de l’anus due au drainage
  • Douleur lors de l’évacuation des selles
  • Saignement
  • Fièvre, frissons et sensation de fatigue générale

Consultez votre médecin si vous percevez l’un de ces symptômes.

Votre médecin peut généralement diagnostiquer une fistule anale en examinant la zone autour de l’anus. Il recherchera une ouverture (le tractus de la fistule) sur la peau. Il essaiera ensuite de déterminer la profondeur du tractus et la direction dans laquelle il se dirige. Dans de nombreux cas, il y aura un drainage à partir de l’ouverture externe.

Certaines fistules peuvent ne pas être visibles à la surface de la peau. Dans ce cas, votre médecin devra peut-être effectuer des examens supplémentaires :

  • Une anuscopie est une procédure au cours de laquelle un instrument spécial est utilisé pour voir l’intérieur de votre anus et de votre rectum.
  • Votre médecin peut également demander une échographie ou une IRM de la zone anale afin d’obtenir une meilleure vue du trajet de la fistule.
  • Parfois, votre chirurgien devra vous examiner en salle d’opération (examen sous anesthésie) pour diagnostiquer la fistule.

Une intervention chirurgicale est presque toujours nécessaire pour soigner une fistule anale. L’opération est réalisée par un chirurgien spécialiste du côlon et du rectum. Le but de l’opération est de trouver un équilibre entre l’élimination de la fistule et la protection des muscles du sphincter anal, qui pourraient provoquer une incontinence s’ils étaient endommagés.

F Care Systems a mis au point une nouvelle technique peu invasive permettant de sceller le trajet de la fistule sans avoir à ouvrir le sphincter anal.

La procédure Fistura® utilise la thermocoagulation par radiofréquence pour traiter les fistules anales – en utilisant l’émission d’ondes électromagnétiques à très haute fréquence (4MHz), similaire au principe d’un micro-ondes.

Ce nouveau traitement est réalisé dans le cadre d’une hospitalisation de jour ou en ambulatoire.

La procédure ne prend que quelques minutes, avec une gêne minimale pour le patient, ce qui permet un retour immédiat aux activités quotidiennes.

Adoptez une alimentation équilibrée. En prenant soin de votre alimentation, vous garderez l’estomac et le système digestif en bonne santé.

Buvez plus d’eau. Il est toujours recommandé de boire plus d’eau, de préférence un litre et demi par jour.

Utilisez des oreillers. Rester assis pendant de longues heures au travail est l’une des causes de la fistule.

Maintenez une bonne hygiène personnelle. Veillez à vous laver après être allé aux toilettes ou après chaque selle. Toute bactérie restant sur la peau provoque une infection.

Renforcez votre système immunitaire. Maintenir une alimentation équilibrée et consommer des aliments riches en oméga 3 et en vitamine C, comme le poisson, l’huile d’olive et les agrumes, permet de renforcer le système immunitaire.

Adoptez des habitudes intestinales saines.

Abonnez-vous à notre newsletter

fcaresystems logo